SeaFrance : Eurotunnel intéressé par 3 bateaux

le
0
L'opérateur a demandé officiellement au mandataire judiciaire de pouvoir expertiser les navires.

Une semaine après avoir lancé un pavé dans la mare en déclarant qu'il soutenait le projet de scop de SeaFrance, le PDG d'Eurotunnel élabore son plan d'attaque. «Nous travaillons sur ce projet depuis trois ans», explique Jacques Gounon pour témoigner de son sérieux.

Ce qui a été accueilli comme un coup de bluff a pris la forme d'une candidature en bonne et due forme adressée jeudi dernier au liquidateur de SeaFrance. Selon nos informations, le PDG d'Eurotunnel y déclare qu'il est «candidat à la reprise totale ou partielle des actifs de SeaFrance afin de permettre de recréer une activité maritime entre Calais et Douvres». Eurotunnel s'intéresse tout particulièrement aux bateaux puisqu'il réclame de «pouvoir visiter les navires afin de (lui) permettre de formuler une offre de reprise».

«Ce business est rentable»

«Ce business est rentable, assure Jacques Gounon. Cela ne nous fait pas peur d'y entrer. Avec les ferries, nous pouvons toucher une clientèle différente d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant