SeaFrance : désormais, deux projets s'opposent

le
0
Des salariés non-syndiqués se sont regroupés en collectif pour «renouer le dialogue» avec d'éventuels repreneurs, tandis que la CFDT a remis vendredi son offre de reprise en Scop au tribunal de commerce. Avec une vidéo BFMTV

La CFDT de SeaFrance joue son va-tout. La branche locale du syndicat, majoritaire au sein de la compagnie maritime basée à Calais, a déposé vendredi son offre de reprise en société coopérative (Scop) auprès du tribunal de commerce, qui tranchera lundi sur la viabilité du projet. Un projet dont les besoins de financement sont évalués à 50 millions d'euros. À l'issue d'une ultime réunion jeudi entre les syndicalistes de la CFDT Maritime Nord et les ministres concernés, Nathalie Kosciusko-Morizet et Thierry Mariani, les parties n'avaient toujours pas réussi à s'entendre et à avancer dans ce dossier. La Scop a désormais peu de chance de voir le jour.

Vidéo BFM. Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre appareil. brightcove.createExperiences(); Plus d'infos en vidéo sur BFMTV.com

Face à ce blocage, une centaine de salariés non-syndiqués ont décidé de prendre les choses en main. Ils se sont réunis vendredi à Calais pour constituer un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant