Se rendre ou combattre : le clan Kadhafi se divise

le
0
Si Seïf el-Islam se dit prêt à poursuivre le combat armé, son petit frère Saadi veut mettre fin «à l'effusion de sang» en se rendant à la rébellion.

L'un veut se rendre, l'autre poursuivre le conflit. Deux des fils de Mouammar Kadhafi ont envoyé mercredi soir des messages contradictoires dans les médias, faisaint apparaître des dissensions au sein de la famille du leader libyen toujours en fuite.

Seïf el-Islam, le plus connu des huit enfants de Kadhafi, a appelé les Libyens à engager le combat contre la rébellion sur la chaîne syrienne Arrai. «Chaque Libyen est Mouammar Kadhafi, chaque Libyen est Seif al-Islam, chaque Libyen est Khamis Kadhafi (le fils cadet de Kadhafi, Ndlr). Il faut que tout le monde se soulève. Là où vous vous trouvez face à un ennemi, combattez-le»», a-t-il clamé.

«20.000 hommes sont prêts à se battre à Syrte»

«Je vous parle d'une banlieue de Tripoli. Nous voulons tranquilliser le peuple libyen, nous sommes toujours là, la résistance continue et la victoire est proche», a-t-il assuré sur la chaîne Arrai. Seïf el-Islam a également mis en garde la rébellion contre toute attaque armü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant