Se relaxer, c'est bon pour nos gènes

le
0
La pratique de la méditation réduit les effets du stress au niveau cellulaire.

Il est courant d'associer la médition ou la prière à une forme de bien-être spirituel. Ce que l'on sait moins, c'est que la relaxation peut aussi avoir des effets bénéfiques sur notre organisme. Une étude publiée sur le site de Plos One par le Dr Herbert Benson, professeur de médicine à la Harvard Medical School aux États-Unis, montre ainsi que la pratique de la méditation réduit les effets néfastes du stress au niveau génétique.

Pour parvenir à ces conclusions, le Dr Benson a prélevé des échantillons sanguins chez 52 personnes, avant et après des séances de relaxation. Parmi les volontaires se trouvaient à la fois des habitués de la méditation et des novices initiés en deux séances. À l'issue du test, plusieurs modifications ont été observées au niveau de leurs gènes.

Les gènes relatifs aux mitochondries, qui sont les usines énergétiques des cellules, sont apparus plu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant