Se recentrer pour vivre mieux

le
0
PSYCHO - De plus en plus de contemporains cherchent à renouer avec le silence et l'intériorité.

Lorsque, chaque jour, il part faire un peu de kayak sur l'étang de Thau près de chez lui, Thierry Crouzet lève régulièrement les pagaies pour laisser l'embarcation glisser en silence sur l'eau. «Je retrouve alors le sentiment d'un temps qui dure», ancestral, confie-t-il. Ce «moment de pure présence à soi et à la nature» est tout le contraire de ce qu'il a vécu pendant des années.

Thierry Crouzet, ancien journaliste scotché à Internet et auteur de plus d'une vingtaine d'ouvrages de vulgarisation informatique, a en effet usé et abusé des écrans de toutes tailles. «Sur mon blog, j'ai aligné plus de 5 millions de signes, l'équivalent de deux volumes de «la Pléiade». Je ne pouvais plus m'arrêter et je ne faisais plus que ça», raconte-t-il. Une dépendance qui le conduit à un sévère burn-out en avril 2011 et à la décision de suspendre toutes ses connexions pendant...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant