Se protéger du froid, c'est bon pour le coeur

le
0
La plupart des problèmes de santé dus aux frimas peuvent être prévenus.

Le froid a un impact sur la santé et notamment sur le risque cardiaque relativement mal connu. S'en protéger l'hiver, c'est aussi éviter de s'exposer à un certain nombre de complications. «On peut mourir de froid au sens propre, si l'on se retrouve dans des conditions extrêmes (sans abri, dans une avalanche, etc.). Mais comme marcher dans le froid est l'équivalent d'un effort violent pour le cœur, le risque d'infarctus augmente lorsque le thermomètre affiche des températures négatives. C'est encore pire lorsque le vent et l'humidité s'en mêlent, car ils décuplent les méfaits du froid. Et au-delà de 1500 mètres d'altitude, en montagne, la raréfaction de l'oxygène accroît les difficultés chez les cardiaques et les insuffisants respiratoires», met en garde le Dr Christophe Prudhomme, médecin urgentiste (Samu 93). Enfin, si par temps froid et sec, les asthmatiques risquent de faire une crise car leurs bronches se rétrécissent, c'est le risque infectieux qui l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant