Se loger coûte très cher aux Français modestes

le
0
L'Insee dans son étude «France Portrait social» s'est attaché à mesurer la qualité de vie des Français. Résultat, avec ces critères, 22 % des adultes ont été pauvres une fois entre 2004 et 2007.

On peut avoir des revenus corrects et pourtant vivre inconfortablement, par exemple dans un logement trop exigu en région parisienne. C'est pourquoi l'Insee s'est penché cette année sur la question de la qualité de vie des Français dans son étude «France Portrait social».

Pour mesurer scientifiquement cette qualité de vie, les statisticiens se sont appuyés sur des indicateurs très concrets : l'état du logement (bruyant ou pas, bien chauffé ou pas...), l'alimentation (manger de la viande tous les deux jours...), les privations (comme l'absence d'accès à Internet ou de départ en vacances...), la fréquence des découverts bancaires... Ont également été pris en compte l'état de santé, les diplômes, la dureté du travail, le risque de perdre son emploi ou d'être victime de vols, de violence. Et l'Insee y a ajouté des critères humains comme les contacts avec la famille, les amis, la participation à des associations.

Sans surprise, le quart de la p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant