Se former aux gestes qui sauvent sur la route est fondamental pour les Français

le
1
La moitié des automobilistes français ne savent pas utiliser correctement leur triangle de signalisation. Kzenon/shutterstock.com
La moitié des automobilistes français ne savent pas utiliser correctement leur triangle de signalisation. Kzenon/shutterstock.com

(Relaxnews) - Les Français se disent favorables, à 98%, à la mise en place d'une formation obligatoire des gestes qui sauvent lors du passage du permis de conduire, comme c'est déjà le cas dans d'autres pays européens, selon une étude réalisée par l'institut Opinion Way pour la Croix-Rouge française. Celle-ci est publiée à l'occasion de la Journée mondiale des premiers secours, le 14 septembre 2013.

La plupart des accidents graves se produisent aujourd'hui sur le réseau secondaire et les témoins sont donc le plus souvent les premiers à pouvoir réagir. Malheureusement, les Français connaissent mal les gestes à effectuer pour donner l'alerte et sécuriser les lieux de l'accident.

En ce qui concerne les modalités d'alerte des secours, 74% des personnes interrogées appelleraient les secours de leur téléphone portable plutôt que de privilégier une borne d'appel d'urgence qui permet de localiser immédiatement le lieu de l'accident sur autoroute.

Autre exemple de maladresse : alors que 97% des automobilistes déclarent posséder un triangle de signalisation, ils sont très peu nombreux à savoir l'utiliser puisque un sur deux ignore la distance réglementaire pour le placer correctement sur une route (à plus de 30m du véhicule accidenté ou en panne).

Au final, 91% des personnes interrogées jugent important de connaître les gestes de premiers secours adaptés aux accidents de la route et la quasi totalité souhaite donc la mise en place d'une formation obligatoire adaptée aux premiers secours dès le passage du permis de conduire.

Une journée de sensibilisation aux gestes qui sauvent

La Journée mondiale des premiers secours va viser à sensibiliser le grand public à la préparation aux risques et aux gestes des premiers secours en cas d'accident de la route. C'est pourquoi les bénévoles de la Croix-Rouge française vont aller à sa rencontre pour proposer des animations autour des gestes à effectuer en cas d'accident.

Cette étude a été réalisée par Opinion Way, les 4 et 5 septembre 2013, auprès d'un échantillon de 1.000 personnes âgées de plus de 18 ans en France.

db/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le vendredi 13 sept 2013 à 09:47

    "..74% des personnes interrogées appelleraient les secours de leur téléphone portable..." Encore un sondage dé;bile! Moins de 1% des accidents ont lieu sur l'autoroute donc le bon réflexe, c'est bien d'appeler avec son portable car pour trouver une borne sur la départementale de mon coin, il n'y a aucun risque! Si les secours ne sont pas capables de trouver une voiture accidentée entre 2 villages reliés par une départementale, c'est un autre problème (on pourrait leur payer un GPS!).