SCPI : la collecte a diminué

le
1
dr
dr

(lerevenu.com) - L'Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM) commente les montants investis, au premier semestre, dans les parts de SCPI : « Si l'on constate un recul de 11,8% ce flux d'investissement par rapport aux six premiers mois de 2012, le niveau atteint demeure dans la tendance forte des dernières années, car en hausse de 14,7% pour le premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2011», tempère l'Aspim. A titre de comparaison, la collecte nette des SCPI atteignait 874 millions en 2008 pour l'année entière et 869 millions en 2009.

Principales bénéficiaires de ce flux d'argent frais : les « classiques diversifiées » (829 millions, soit 75% de la collecte nette), suivies des SCPI « murs de magasins » (17%) et des « régionales » (4%) Comme en 2012, le premier semestre n'a pas enregistré de collecte en SCPI « logement », l'agrément de la toute première SCPI Duflot ayant été annoncé le 18 juillet dernier.

Au 30 juin dernier, la capitalisation globale des SCPI a atteint le niveau record de 28,55 milliards (+ 4% par rapport au 31 décembre 2012). Le marché secondaire connaît, de son côté, une progression sensible (+ 47% sur les six premiers mois de 2012) qui doit cependant être nuancée. Avec 243,9 millions d'euros de parts échangées, il ne représente que 0,85% de la capitalisation des SCPI mesurée au 30 juin dernier. Surtout, les parts en attente se limitent à 0,17% de cet encours total.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2674498 le mercredi 4 sept 2013 à 16:49

    Normal que le taux de parts échangées soit si faible. Les SCPI, c'est de l'immobilier, donc de l'investissement à très long terme (30 ans pour ne plus avoir à payer de plus values).J'ai investit relativement peu il y a quelques mois dans les SCPI "pour voir", et le concept me satisfait, je pense y retourner à nouveau d'ici peu.