Scotland Yard s'attaque aux "trolls haineux"

le
0
Les locaux de la Metropolitan Police à Londres
Les locaux de la Metropolitan Police à Londres

« Trolls » d'Internet, voici votre temps révolu. Scotland Yard est bien décidé à s'occuper de votre cas. Enfin, la police britannique compte surtout se concentrer sur les « trolls haineux », les auteurs de commentaires violents et/ou racistes qui fleurissent sur le Web. Pour lutter contre ce fléau, une unité spéciale a été mise sur pied et dotée d'un budget de 1,7 million de livres. L'efficacité de ce « Online Hate Crime Hub » sera d'abord mise à l'épreuve à Londres, où le service de police municipal (Mopac) a établi un lien clair entre la haine en ligne et le ciblage des communautés.

D'après le Mopac, l'anonymat permis par les réseaux sociaux protège les auteurs de délits d'appel à la haine tout en leur assurant de blesser le plus de personnes possible. « En mettant en place cette unité, nous envoyons un message fort à ceux qui utilisent les forums en ligne pour diffuser la haine. Cela ne sera plus toléré », a déclaré un porte-parole de la police londonienne. « La Metropolitan Police continuera d'avoir une tolérance zéro vis-à-vis de toutes les formes de crime de haine. » Les forces de l'ordre encouragent par ailleurs les victimes à signaler les incidents à la police, qui se fera un devoir de retrouver « les délinquants responsables et (de) les traîner en justice. »

La police enfin dotée de moyens adaptés

Comme le note le Mopac, la réponse face aux délits de haine en ligne était...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant