Scor subit des prises de bénéfices après les trimestriels

le
0
Le siège de Scor à Paris. (© Scor)
Le siège de Scor à Paris. (© Scor)

Scor figure parmi les plus fortes baisses du SBF 120 ce 27 octobre, avec un repli de l'ordre de 3 % en début de séance. Le 5ème réassureur mondial a pourtant dégagé un résultat net satisfaisant de 163 millions d’euros, en léger tassement de 1,2 %. Une bonne résistance malgré la survenue de quelques sinistres réassurrés de taille moyenne qui dégradent le ratio combiné de l’activité de réassurance-dommages à 91,4 % contre 90,6 % un an plus tôt.

Si ces chiffres marquent une amélioration par rapport au premier semestre, avec des comptes à neuf mois marqués par un recul de 11 % du résultat net à 438 millions d’euros, ils déclenchent des prises de bénéfices sur l’action du groupe. Des dégagements logiques alors que Scor, à l’instar des valeurs financières, a pris 5 % sur un mois. Une situation qui ne remet pas en cause le profil boursier du groupe présidé par Denis Kessler.

Un profil boursier intact

Scor entame en effet son nouveau plan stratégique «Vision in action» sans mauvaise surprise sur sa capacité à offrir aux investisseurs une rentabilité des fonds propres élevée par rapport au taux sans risque (9,3 % en rythme annualisé pour les neuf premiers mois de l’année), tout en offrant une solvabilité élevée. Au 30 septembre, celle-ci ressort à 212 %, un niveau confortable, proche de la borne haute de la fourchette de 185 % à 220 % qui sert à piloter la stratégie commerciale du groupe,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant