SCOR : résultats pénalisés par les catastrophes naturelles

le
0

(AOF) - Scor a enregistré au premier semestre une baisse de 15,9% de son résultat net part du groupe à 275 millions d’euros du fait d’une sinistralité élevée en matière de catastrophes naturelles. Les primes brutes émises, qui sont l’équivalent des revenus dans la réassurance, ont atteint 6,735 milliards, en hausse de 5,9 % à taux de change constants par rapport à 2015 (+3,7 % à taux de change courants).

Sa branche dommage et responsabilité, Scor Global P&C, a enregistré ratio combiné net robuste de 93,8 %, en hausse de 2,9 point en raison d'une sinistralité élevée en matière de catastrophes naturelles au deuxième trimestre 2016 dans l'ensemble des branches d'activités. Plus ce ratio augmente et plus la rentabilité de l'activité est faible.

Le réassureur a précisé avoir procédé à une libération de réserves à hauteur de 40 millions d'euros, soit 1,6 point du ratio combiné du premier semestre 2016.

Son activité de réassurance vie, Scor Global Life, a, elle, enregistré une marge technique de 7,1 % 2016, continuant de dépasser l'hypothèse du plan " Optimal Dynamics " d'une marge technique de 7%.

Scor Global Investments (gestion d'actifs) a dégagé un rendement des actifs élevé de 3,1 %, supérieur à l'hypothèse émise dans le plan " Optimal Dynamics.

Enfin, le ratio de solvabilité estimé de Scor au 30 juin 2016, ajusté en vue du remboursement anticipé des deux dettes arrivant à échéance au troisième trimestre 2016, s'est élevé à 210 %, dans la fourchette optimale comprise entre 185 % et 220 % prévue dans le plan " Optimal Dynamics ".


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant