Scor : rentable, discipliné et généreux

le
0
Le siège de Scor à Paris. (© Scor)
Le siège de Scor à Paris. (© Scor)

Et de six ! Le nouveau plan stratégique 2016-2019 de Scor dévoilé début septembre est le sixième du groupe français de la réassurance. Le rendez-vous était d’autant plus attendu pour le numéro cinq mondial qu’il intervient dans un contexte exigeant. Après cinq opus réussis, Scor est confronté à deux écueils pour son plan baptisé Vision in action.

Pression sur les prix

Première étape à surmonter, la réassurance – dont l’activité consiste à couvrir les compagnies d’assurances elles-mêmes contre les surcoûts liés aux pics de catastrophes ou aux accumulations de sinistres – est confrontée à un cycle baissier. La raison ? Une relative clémence sur le front des catastrophes naturelles assurées. En conséquence, les capitaux disponibles pour les couvertures sont abondants. Ce qui fait baisser les prix et les rentabilités opérationnelles.

À cette réalité du marché s’ajoute une situation délicate des taux bas : les actifs financiers rapportent moins. Scor n’y échappe pas. Dès lors, la nouvelle feuille de route est-elle convaincante ?

Ambitions asiatiques

Avec Vision in action, Scor cherche l’équilibre entre la réalité du marché et la promesse de garantir aux actionnaires sécurité et rémunération du capital. Le plan ne marque toutefois pas de rupture avec les précédents.

L’activité restera équilibrée entre les deux gran­des famil­les de couverture : la

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant