Scor pénalisé au 1er semestre par les inondations et les tornades

le
0
LE PREMIER SEMESTRE DE SCOR AFFECTÉ PAR LES INTEMPÉRIES
LE PREMIER SEMESTRE DE SCOR AFFECTÉ PAR LES INTEMPÉRIES

PARIS (Reuters) - Scor a annoncé jeudi des résultats en repli au premier semestre, pénalisés par les coûts liés aux inondations en Europe et au Canada et aux tornades aux Etats-Unis.

Le réassureur français, qui a racheté début juin les activités de réassurance-vie de Generali aux Etats-Unis, explique dans un communiqué qu'au cours du deuxième trimestre les inondations en Europe lui ont notamment coûté 80 millions d'euros et celles au Canada 42 millions d'euros.

Pour Scor, les tornades aux Etats-Unis se sont quant à elles soldées par une charge de 6 millions d'euros.

Le groupe avait prévenu à la mi-juillet que les charges liées aux inondations au Canada s'élèveraient à quelque 40 millions d'euros.

Son résultat net ressort du coup à 189 millions d'euros, en baisse de 8,3%, et son résultat opérationnel recule de 7,8% à 295 millions d'euros.

Scor, qui présentera le 4 septembre un nouveau plan stratégique à trois ans, confirme s'attendre à un chiffre d'affaires supérieur à dix milliard d'euros en 2013 après les 9,5 milliards de revenus dégagés en 2012.

Entre janvier et juin, ses primes brutes émises liées à ses contrats de réassurance ont déjà crû de 7,5% à 4,98 milliards d'euros (à taux de change courants).

A la Bourse de Paris, l'action Scor a clôturé mercredi à 24,025 euros.

Matthieu Protard, avec Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant