Scor-Les catastrophes naturelles pèsent sur les comptes du S1

le
0
 (Actualisé avec conférence téléphonique) 
    par Matthieu Protard 
    PARIS, 27 juillet (Reuters) - Scor  SCOR.PA  a fait état 
mercredi d'une nette contraction de ses résultats au premier 
semestre, pénalisés par le coût des catastrophes naturelles 
depuis le début de l'année, surtout au Canada où la province de 
l'Alberta a été ravagée par un gigantesque incendie au printemps 
dernier. 
 
    * Le réassureur français a dégagé au premier semestre un 
résultat net de 275 millions d'euros, en baisse de 15,9%. Cette 
contraction de ses résultats n'a toutefois pas empêché le groupe 
d'atteindre les objectifs financiers de son plan stratégique 
triennal, en matière notamment de solvabilité financière. 
      
    * Le groupe indique dans un communiqué que l'incendie qui a 
frappé en mai la province canadienne de l'Alberta, où est située 
la ville pétrolière de Fort McMurray, a généré un coût estimé à 
65 millions d'euros avant impôt. 
     
    * Interrogé lors d'une conférence téléphonique sur les crues 
et inondations qui ont touché une partie de la France fin mai et 
début juin, Denis Kessler, le PDG de Scor, a indiqué que le 
groupe avait eu "une très faible exposition" avec un coût 
d'environ cinq millions d'euros pour Scor. Pour l'ensemble du 
secteur de l'assurance et de la réassurance, le coût des 
inondations en France a été évalué à un milliard d'euros 
environ.   
     
    * Scor a également souligné lors de la publication de ses 
résultats semestriels que les conséquences du référendum au 
Royaume-Uni sur le Brexit ne devraient avoir aucune conséquence 
sur sa stratégie. 
     
    * "Le Brexit n'a pas d'influence sur le groupe", a déclaré 
Denis Kessler. "Cela ne perturbe en rien le développement et la 
marche du groupe, cela n'affecte en rien sa solvabilité." 
     
    * En Bourse, l'action Scor progressait de 0,42% à 26,22 
euros vers 09h35. 
     
    * A fin juin, son ratio de solvabilité ressort à 210%, en 
ligne avec la fourchette de 185% à 220% que le groupe s'était 
fixée pour son plan stratégique allant de la mi-2013 à la 
mi-2016. 
     
    * Un nouveau plan stratégique sera présenté le 7 septembre. 
     
    Le communiqué: 
    http://bit.ly/2apfglV 
 
 (Edité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant