Scoop : les écolos sont carnivores !

le
0
Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat, cadenassent-ils Europe Écologie-Les Verts ?
Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat, cadenassent-ils Europe Écologie-Les Verts ?

Il se passe toujours quelque chose chez les écologistes ! Qu'ils soient dans la majorité ou dans l'opposition, rassemblés dans un seul mouvement ou éclatés dans une myriade de groupuscules, à la veille d'un congrès ou après une élection, ils sont incapables de parler d'une même voix. Dernier exemple en date, la sortie, la semaine dernière, du secrétaire général d'Europe Écologie-Les Verts.

"Le président de la République a six jours pour nous dire ce que va vraiment être la transition énergétique", pour que le gouvernement définisse sa capacité "à intégrer les questions écologistes dans son logiciel", a martelé Pascal Durand. "Je demande au président de la République et au Premier ministre de s'engager sur 2015, 2016, 2017", a-t-il poursuivi. Si tel n'était pas le cas, "j'en tirerais les conséquences et je demanderais au mouvement d'en tirer les conséquences". "[Je ne serai pas] le secrétaire national du renoncement écologique", a-t-il conclu.Durand et Mamère seuls contre tous

Inutile de dire que Jean-Marc Ayrault et François Hollande ont mal pris cette sortie. Il est vrai que poser un ultimatum au président de la République est d'une maladresse rare, surtout quand on a rejoint la majorité ! Les ministres Pascal Canfin et Cécile Duflot ou les parlementaires comme Jean-Vincent Placé et François de Rugy n'ont pas plus apprécié ces petites phrases. Chez Les Verts on a appris à adorer les ors du pouvoir et on souhaite s'y...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant