Scoop : c'est Jacques Delors qui préside la France !

le
2
Jacques Delors et François Hollande en 2005.
Jacques Delors et François Hollande en 2005.

C'est une véritable pépite qu'a exhumée la journaliste Cécile Amar pour son livre consacré à François Hollande Jusqu'ici tout va mal, paru chez Grasset début janvier. Un extrait des mémoires de Jacques Delors, parus chez Plon en 2004, qui ressemble comme un copié-collé au projet que François Hollande dévoile petit à petit depuis le 31 décembre 2013 pour faire repartir la croissance. Sur le fond, c'est logique. François Hollande soutenait la candidature à la présidentielle de 1995 de Jacques Delors et avait un groupe d'amis qui faisaient comme lui partie des "transcourants". Dans l'extrait en question, l'ancien président de la Commission européenne révèle quel aurait été son programme s'il s'était lancé dans la mère des batailles. Il a manifestement inspiré le président. Jacques Delors commence ainsi : "Les solutions que j'avais en tête pour surmonter les difficultés étaient assez éloignées, pour parler franchement, de celles dégagées, à son congrès, par la majorité du Parti socialiste." On ne peut s'empêcher de penser à la manière dont François Hollande a rompu en partie avec le projet élaboré par le Parti socialiste pour la présidentielle de 2012 en menant une politique bien plus réaliste, pragmatique, qu'idéologique. Mais surtout à la manière dont il a rompu avec son discours de campagne, principalement celui du Bourget, un discours de lutte contre la finance. "Un assainissement rapide des finances...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le vendredi 7 fév 2014 à 09:42

    Sa fille nous a crucifié avec "ses" 35 heures, le père nous enfonce plus profond les clous????

  • crcri87 le mercredi 5 fév 2014 à 14:55

    Avec ça vous êtes rassurés !!La France ne deviendra pas communiste mais sombrera dans le socialisme mou