Schweini et Poldi, un départ à l'unisson

le
0
Schweini et Poldi, un départ à l'unisson
Schweini et Poldi, un départ à l'unisson

A seulement quelques semaines d'intervalle, Bastian Schweinsteiger et Lukas Podolski ont tous deux décidé de mettre un terme à leur carrière internationale. 12 ans après leur première sélection. La fin d'une ère pour l'Allemagne.

Le hasard aura voulu que Bastian Schweinsteiger et Lukas Podolski aient connu leur première sélection internationale le même jour, à quelques encablures de ce fameux Euro 2004 que l'Allemagne va complètement louper. En ce 6 juin 2004, la Mannschaft de Rudi Völler affronte la Hongrie à Kaiserslautern. A cette époque, Schweinsteiger joue déjà pour l'équipe première du Bayern, tandis que Podolski fait les beaux jours de Cologne en 2.Bundesliga. L'un est encore ailier. L'autre marque encore des buts. Et les deux ont une sale coupe de cheveux et des restes d'acné. Il ne sont pas encore Schweini et Poldi. Juste de grands espoirs de 20 ans seulement.


Avec Philipp Lahm, ce sont les jeunots du groupe. Ceux qui seront appelés, à un moment, à redorer le blason du football allemand. Pour cela, il ne faut attendre que deux ans. Lors de la Coupe du monde 2006, à domicile, les deux compères cassent tout sur leur passage. Bastian Schweinsteiger claque un doublé qui donne la troisième place à la Mannschaft. Lukas Podolski est élu meilleur jeune du tournoi grâce notamment à son doublé contre la Suède. L'Allemagne qui célèbre ses héros tout l'été n'a d'yeux que pour ces deux gars hyper souriants et toujours prêts à faire les guignols devant la presse, mais qui assurent comme des bêtes sur le terrain. Schweini et Poldi deviennent dès lors indissociables.

Youtube

L'Allemagne qui s'aime


À première vue, les deux bonhommes n'ont pas grand chose en commun. L'un a grandi dans un village bavarois tout mignon à quelques kilomètres de Munich quand l'autre a…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com