Schumacher, moins d'une chance sur deux de s'en sortir ?

le
0
Michael Schumacher.
Michael Schumacher.

Quinze jours après le début de la phase de "réveil progressif", les informations officieuses qui circulent sur l'état de santé de Michael Schumacher ne sont pas bonnes. Selon le quotidien allemand Bild, généralement bien introduit, le champion ne réagirait pas aux différents stimuli que les médecins lui imposent. C'est-à-dire qu'aucun signe de reprise de conscience consécutif à des stimulations censées provoquer une réaction physique ou sensorielle chez le patient n'est détecté. Corinna, sa femme, serait présente à ses côtés toute la journée pour lui parler presque sans discontinuer en espérant que ce monologue suscite une réaction de l'ancien champion de F1 allemand désormais plongé depuis plus de six semaines dans un coma artificiel. Gary Hartstein, ancien médecin-chef de la F1, même s'il précise bien qu'il ne bénéficie d'aucune information particulière en provenance du CHU de Grenoble ou de l'entourage de Schumacher, se montre cependant pessimiste et n'hésite pas sur son blog à envisager l'hypothèse selon laquelle le sportif resterait définitivement dans un état végétatif. Sur le processus de réveil, il affirme qu'"il y a tout lieu de croire que la sédation a été arrêtée il y a suffisamment longtemps pour qu'elle n'ait plus d'effet pharmacologique résiduel." Dès lors, s'il n'y a "pas de réactions aux stimuli externes (...), c'est une très mauvaise nouvelle. Ça impliquerait que le tronc cervical est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant