Schumacher, citoyen d'honneur de Sarajevo

le
0
Un honneur que l'on voudrait non posthume pour Schumacher...
Un honneur que l'on voudrait non posthume pour Schumacher...

L'Assemblée du canton de Sarajevo a récompensé "les mérites extraordinaires de Michael Schumacher qui a aidé des enfants victimes de la guerre à Sarajevo et sa contribution au développement des principes de l'humanité entre les peuples de nationalités et de confessions différentes", explique la ville de Sarajevo dans la décision adoptée. Le champion de F1 s'était rendu à deux reprises à Sarajevo peu après la fin du conflit intercommunautaire, en 1996 et en 1997, pour réclamer depuis la capitale bosnienne, alors encore en ruine, des fonds pour soigner des enfants blessés.

Un champion très engagé

"Après la guerre en Bosnie, M. Schumacher finançait lui-même les soins des enfants qui pendant la guerre ont été amputés des bras et des jambes et il a gagné ainsi à jamais les sympathies des Bosniens", a expliqué Nedzad Fazlija, l'international bosnien de tir et élu local à l'origine de l'initiative. En 1999, Schumacher avait fait expédier en Bosnie un véhicule spécialement équipé pour transporter des enfants handicapés à la suite d'explosions de mines après la fin de la guerre. Environ 1 500 enfants ont été tués pendant le siège de Sarajevo entre avril 1992 et décembre 1995 et près de 15 000 ont été blessés.

Michael Schumacher a été nommé en avril 2002 champion de l'Unesco pour le sport "en reconnaissance de son rôle dans la promotion du sport, de sa contribution à l'action d'éducation de l'Unesco en faveur des jeunes à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant