Schulz : «En cas de grande coalition, il y aura un virage européen»

le
0
INTERVIEW - Président du Parlement européen, Martin Schulz est membre du SPD, le parti social-démocrate allemand. Il est candidat officieux à la présidence de la Commission européenne pour succéder à José Manuel Barroso en 2014.

LE FIGARO.- Partagez-vous l'enthousiasme de vos compatriotes  pour Angela Merkel?

Martin Schulz.- En tant que membre du bureau politique du SPD, mon enthousiasme pour Angela Merkel est un peu moindre que celui de mes compatriotes. De très nombreux Allemands ont l'impression que la chancelière les protège. Elle a gagné la stature d'une femme qui protège contre les risques contemporains en général.

La chancelière n'a-t-elle pas bien géré  la crise de la zone euro?

Tout le monde croit que c'est elle seulement qui a géré la crise européenne. C'est un succès de le faire croire. Mais c'est faux! Cette crise a été gérée par les chefs d'État et de gouvernements de 27 puis 28 pa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant