Schroders collecte modestement 700 millions de livres au premier semestre

le
0

(NEWSManagers.com) - Bilan en demi-teinte pour Schroders à mi-année. Au cours du premier semestre 2016, le gestionnaire d'actifs britannique a en effet enregistré une modeste collecte nette de 700 millions de livres, bien loin des 8,8 milliards de livres de souscriptions nettes engrangées au premier semestre 2015. Le groupe a notamment été pénalisé par une décollecte nette de 2 milliards de livres au deuxième trimestre. Pour autant, ses encours ont continué à progresser de manière significative. Au 30 juin 2016, ses actifs sous gestion atteignent ainsi le niveau record de 343,8 milliards de livres, en hausse de 9,7% par rapport à fin décembre 2015 et en croissance de 11% par rapport à fin juin 2015. Ce bond en avant est principalement à mettre au crédit d'un effet marché positif de 29,6 milliards de livres au cours du semestre écoulé.

Dans le détail, sa division " Asset Management " a réalisé 1,1 milliard de livres de collecte nette au premier semestre (contre 8,4 milliards de livres au premier semestre 2015), malgré 1,6 milliard de livres de sorties nettes au deuxième trimestre. Ses encours ressortent à 310 milliards de livres, contre 281,9 milliards de livres à fin 2015. Concrètement, son activité auprès de la clientèle institutionnelle a généré 4,4 milliards de livres de collecte nette, " soutenue par une forte demande des clients sur les stratégies multi classes d'actifs et obligataires " , précise Schroders. Désormais, les encours gérés pour le compte de clients institutionnels s'élèvent à 203,6 milliards de livres, en hausse de 12,5% par rapport à fin 2015 et de 16% par rapport à fin juin 2015. A l'inverse, en raison de la volatilité des marchés financiers, son activité auprès des intermédiaires a subi une décollecte nette de 3,3 milliards de livres au cours du premier semestre 2016. Malgré cette contre-performance, les actifs gérés pour le compte des intermédiaires atteignent 106,4 milliards de livres, contre 100,9 milliards de livres à fin 2015 et 102,4 milliards de livres à fin juin 2015.

Au 30 juin 2016, sa division " Asset Management " affiche des revenus d'exploitation nets de 687,8 millions de livres, en repli de près de 1% sur un an. Son bénéfice avant impôts ressort à 249,1 millions de livres, en baisse de 6% sur un an.

Pour sa part, la division " Wealth Management " a accusé une décollecte nette de 400 millions de livres au premier semestre 2016. Ses actifs sous gestion s'établissent à 33,8 milliards de livres à fin juin 2016, contre 31,6 milliards de livres à fin 2015 et 32 milliards de livres à fin juin 2015. A l'issue des six premiers mois de l'année, ce pôle d'activité a généré des revenus d'exploitation nets de 107,1 millions de livres, en hausse de 1,3% sur un an. Son bénéfice avant impôts s'établit à 28,4 millions de livres à fin juin 2016 contre 26 millions de livres à fin juin 2015, soit une croissance de 9,2% sur un.

A l'issue du premier semestre, le groupe Schroders a dégagé un bénéfice avant impôts de 282,3 millions de livres contre 290,3 millions de livres un an auparavant, soit un recul de 2,8% sur un an. Ses revenus d'exploitation nets ressortent à 794,9 millions de livres à fin juin 2016 contre 798,6 millions de livres à fin juin 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant