SchoolMouv modernise le cours particulier

le , mis à jour à 09:17
1
SchoolMouv modernise le cours particulier
SchoolMouv modernise le cours particulier

Avec son short, son tee-shirt et ses baskets, Shannon Picardo n'a pas vraiment le look d'un entrepreneur. Ce jeune homme de 22 ans est pourtant à la tête de la start-up SchoolMouv, qui est en passe de révolutionner le secteur du soutien scolaire. Elle propose aux lycéens et collégiens des cours en vidéo de cinq à quinze minutes, conçues par plus de 70 enseignants de l'Education nationale. Lancée en 2013 à Toulouse (Haute-Garonne), sa petite société vient de lever 1 M€ auprès d'investisseurs de renom, notamment Frédéric Mazzella, cofondateur de la plate-forme de covoiturage BlaBlaCar, Kima Ventures, un fonds d'investissement piloté par Xavier Niel ou encore Bpifrance.

 

C'est en révisant son bac en 2011 que l'idée de SchoolMouv a germé. N'ayant pas les moyens de se payer un cours particulier, Shannon Picardo cherche des vidéos sur Internet pour compléter ses cours. « Il n'y en avait pas sauf une vidéo d'une professeur d'histoire à la retraite, confie le jeune entrepreneur. J'ai constaté que je retenais beaucoup mieux le cours en vidéo et j'ai commencé à mûrir ce projet de cours en ligne. »

 

Un abonnement à 30 € par mois

 

Son bac ES en poche, il entre à la Toulouse Business School et intègre TBSeed, son incubateur fraîchement ouvert. Durant un an et demi, il travaille sur la réalisation des vidéos, recrute son équipe en audiovisuel, en graphisme pour insérer des animations dans les cours mais aussi un directeur pédagogique pour accompagner le recrutement des professeurs. Les premières vidéos mises en ligne, en septembre 2013, totalisent 30 000 vues en quelques mois. « Et surtout, les élèves demandaient de nouveaux cours, preuve que le concept avait de l'avenir, raconte Shannon Picardo, qui, hormis sa passion pour les séries télévisées, avoue consacrer tout son temps à son entreprise.

 

Aujourd'hui, 100 000 élèves ont accès aux vidéos, fiches de cours et QCM, de la 3e à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ChTiss il y a 10 mois

    Cocorico ! Un petit français qui a les deux pieds (et la tête) dans son époque et qui dépoussière grave l'enseignement. Félicitations garçon, mais attention le mammouth n'aime pas qu'on lui cherche les puces.