Schneiderlin monte en gamme

le
0

En signant lundi à Manchester United pour quatre saisons contre une indemnité de 35 millions d'euros, Morgan Schneiderlin a changé d'univers et intégré l'un des plus grands clubs de Premier League. Un long chemin parcouru depuis 2008 et son arrivée à Southampton, alors en Championship, et une nouvelle étape qui pourrait lui permettre de grandir également en équipe de France.

"En Angleterre, on n'entend que des échos positifs sur lui, et son profil est très recherché, tous les clubs avec lesquels on travaille recherchent des joueurs comme lui au milieu de terrain." Ancien joueur de Middlesbrough (2001-2006), Franck Queudrue connaît particulièrement bien le foot anglais. Et pour celui qui collabore aujourd'hui avec l'agent de joueurs Dominique Six pour le marché anglais, la signature de Morgan Schneiderlin à Manchester United n'est pas une surprise : "Son registre, c'est ce qui manquait au milieu de terrain de Manchester United la saison passée, et de par son niveau, il est l'un des meilleurs choix possibles. Je le vois s'imposer dans le milieu de Louis van Gaal."

Un choix à 35 millions d'euros selon la presse anglaise, "pas trop cher par rapport à tout ce qu'il peut apporter à une équipe", estime Sylvain Distin, nouveau joueur de Bournemouth et vieux routier de la Premier League. S'il est moins dithyrambique à l'égard du joueur formé à Strasbourg, l'ancien du PSG et d'Everton estime que l'international français de 25 ans a encore "une vraie marge de progression". Et surtout, à Southampton, "il a eu la chance d'être au bon endroit au bon moment, dans un club en progression où il a pu s'épanouir".

"Le schéma de United est fait pour lui"


Une évolution que les Red Devils devraient lui permettre d'accélérer s'il s'impose dans un milieu de terrain qui compte désormais Bastian Schweinsteiger, Michael Carrick, Ander Herrera ou encore Marouane Fellaini. À un an de l'Euro, Schneiderlin n'a pas le droit à l'erreur s'il veut garder sa place en équipe de France, ce dont Queudrue ne doute pas : "Ander Herrera ou Marouane Fellaini n'ont pas ses qualités défensives, le schéma employé par MU la saison passée est fait pour lui, il va s'y imposer et ainsi changer de statut en équipe de France également." Une équipe de France où deux places sur trois au milieu de terrain sont déjà réservées par Blaise Matuidi et Paul Pogba. Pour la troisième, l'actuel titulaire Yohan Cabaye vient de signer à Crystal Palace pour retrouver un temps de jeu conséquent, mais il n'y disputera pas la Ligue des champions.

Un argument en faveur de Schneiderlin ? "Que son club soit en Champions League ou pas, cela ne change pas…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant