Schneider veut avaler Invensys, l'action chute

le
0
Le cours de Schneider Electric baisse de 4,3 % alors le groupe prépare une OPA de 3,8 milliards d'euros sur le britannique Invensys. D'un point de vue stratégique, il s'agit pourtant d'une bonne opération.

Le groupe britannique d'ingénierie Invensys a annoncé ce jeudi soir avoir reçu une proposition d'OPA de Schneider Electric au prix de 505 pence par action ordinaire. Cette opération estimée à 3,8 milliards d'euros est jugée très audacieuse par le marché. Le titre chute de 4,3 % à 55,5 euros.

Dans un communiqué, Invensys indique qu'il recommandera probablement l'offre de Schneider à ce prix si elle se matérialise. Conformément à la législation boursière britannique, le groupe français, qui a confirmé dans un communiqué son intérêt pour Invensys, a jusqu'au 8 août pour annoncer une offre ferme ou renoncer à son projet.

Sur le principe, l'intérêt stratégique de cette opération est évident puisque Schneider va se renforcer sur le marché très porteur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant