Schneider Electric retrouve du tonus

le
0
Siège de Schneider Electric. (© Schneider)
Siège de Schneider Electric. (© Schneider)

Le chiffre d’affaires du premier semestre ressort à 11,8 milliards d’euros, en repli de 7,8%. A périmètre et taux de change constants, l’activité est quasi-stable (-0,1%). Schneider Electric se montre plus sélectif dans ses projets, principalement dans les infrastructures, ce que compense partiellement le développement des produits et services.

Les régions «Europe de l’Ouest» et «Amérique du Nord» se montrent les plus dynamiques, avec des croissances internes de respectivement 2% et 1% sur le semestre. L’activité en «Asie Pacifique» recule de 2%. Les dirigeants constatent que la Chine poursuit sa baisse mais à un rythme plus faible, grâce à la stabilisation des marchés de la construction dans les grandes métropoles.

Le résultat opérationnel ajusté de janvier à juin limite son repli à 1,9% pour ressortir à 1,57 milliard. De sorte que le taux de marge progresse de 80 points de base pour s’afficher à 13,3%. Cette amélioration vient principalement d’un effet prix net positif à hauteur de 99 millions d’euros, et des efforts sur les coûts.

Le flux de trésorerie disponible atteint 446 millions d’euros, soit plus du double du premier semestre 2015. Grâce à une meilleure gestion des créances et des stocks, le besoin en fonds de roulement augmente moins que sur les six premiers mois de l’exercice écoulé. Enfin, le résultat net s’adjuge 13% à 809 millions d’euros.

Objectifs

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant