Schneider Electric reprend les discussions avec Aveva

le
0
Aveva est spécialisé dans les logiciels industriels. (© Aveva)
Aveva est spécialisé dans les logiciels industriels. (© Aveva)

Où l'on reparle d'un rapprochement entre Schneider et Aveva. Bref retour en arrière : juillet 2015, Schneider envisage d'apporter son activité Schneider Software à l’éditeur de logiciels industrielw britannique et de lui verser, en outre, quelque 792 millions d’euros en numéraire.

En retour, le groupe français doit recevoir un paquet d’actions Aveva lui donnant accès à 53,5% du capital. L'opération permet de créer un leader mondial des logiciels industriels et Schneider Electric obtient la majorité du capital d’Aveva sans avoir à lancer d’OPA. Une opération astucieuse donc mais peut-être trop complexe puisqu'en décembre 2015, le français annonce la fin des discussions avec Aveva, faute d'accord entre les deux groupes. Dans un communiqué, Aveva évoque des problèmes d'intégration significatifs.

Les mêmes incertitudes que la première fois

On pensait l'affaire entendue mais hier, en réaction à un article du Financial Times, l'éditeur britannique annonçait avoir repris des discussions avec Schneider Electric. Aveva indique avoir reçu une offre «révisée et conditionnelle» et il s'agirait cette fois d'une augmentation de capital d'Aveva réservée à Schneider et d'un paiement en cash «significatif». Bref un montage relativement similaire au premier.

Au terme de l'opération, le français aurait la majorité du capital mais le

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant