SCHNEIDER ELECTRIC échappe à la baisse après le relèvement de ses objectifs

le
0

(AOF) - Le relèvement de l’objectif d’Ebita 2016 de Schneider Electric permet à l’action de progresser de 1,19% à 58,04 euros. Grâce à sa bonne performance au premier semestre, le spécialiste de la gestion de l'énergie et des automatismes anticipe désormais une amélioration de la marge d’Ebita ajusté comprise entre 60 et 90 points de base, avant effet de change, contre de 20 à 60 points de base auparavant. L’impact négatif des changes est estimé entre 50 et 60 points de base.

Le chiffre d'affaires devrait, lui, être stable en données comparables avant impact de la sélectivité sur l'activité de projets. Celui-ci est estimé à environ 2%.

" Au deuxième semestre, nos priorités restent la croissance des Produits, Logiciels et Services, une meilleure sélectivité et exécution des Systèmes, et une attention constante sur l'optimisation des coûts et du cash, dans un environnement contrasté. Nous devrions également faire face à une base de comparaison élevée en termes de marge, à l'accélération de l'impact sur le chiffre d'affaires de la sélectivité sur les projets, à un impact des matières premières moins favorable, ainsi qu'à un ralentissement du Royaume-Uni ", a commenté Jean-Pascal Tricoire, Président Directeur général.

Au deuxième trimestre, Schneider Electric a réalisé un bénéfice net part du groupe de 809 millions d'euros, en progression de 13% et un Ebita ajusté de 1,57 milliard d'euros, en repli de 1,9%. Ce dernier a représenté 13,3% du chiffre d'affaires, en progression de 80 points de base. Le chiffre d'affaires a atteint 11,846 milliards d'euros, en baisse de 0,1% à périmètre et taux de change constants et en recul de 7,8% en données publiées.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant