Schneider au défi de l'électrification de l'Inde

le
0
Sur ce marché stratégique, le groupe est confronté aux retards des projets d'amélioration du réseau.

Une haie de poings levés barre l'affiche collée sur une camionnette sillonnant les rues chaotiques de Bangalore: «Dites non à l'inefficacité des infrastructures!», martèle le slogan. Campagne d'un parti d'opposition en vue des élections générales qui se tiendront en Inde en mai? Pas du tout. Il s'agit d'une publicité du français Schneider Electric à l'occasion d'Elecrama, le salon international des fournisseurs d'équipements électriques, qui s'est tenu la semaine passée dans la capitale de l'État du Karnataka, au sud du pays.

Autant qu'un clin d'½il ironique, la démarche illustre les ambitions commerciales et stratégiques du groupe dirigé par Jean-Pascal Tricoire en Inde, où le réseau électrique est célèbre pour son inefficacité. Un quart de la population n'a ainsi pas accès à l'électricité, un autre quart n'y a droit que six heures par jour et la m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant