Schmidt exclut tout leadership allemand

le
0
L'ancien chancelier évoque Hitler pour expliquer ses doutes sur le rôle auquel peut prétendre accéder son pays en Europe.

Comme d'habitude, Helmut Schmidt a répondu aux questions cigarette mentholée aux lèvres. Comme d'habitude, le CSA allemand a lancé une mise en garde à la chaîne publique ARD, mais il est des privilèges qui durent. Personne n'a jamais exigé de cette autorité morale en Allemagne qu'elle éteigne son mégot.

L'ancien chancelier, âgé de 93 ans, était surtout présent sur le plateau de ce talk-show pour s'exprimer sur ses nouvelles amours avec son ancienne assistante de 78 ans. Mais le compagnon de route de VGE, celui qui dirigea l'Allemagne de 1974 à 1982 dut aussi répondre à des questions économiques et politiques.

S'agissant du rôle que devrait jouer l'Allemagne dans la résolution de la crise de l'euro, sa réponse est tombée comme un couperet: «Auschwitz et le meurtre de six millions de Juifs tout comme la guerre mondiale de Hitler sont des événements qui sont ancrés dans l'inconscient des peuples européens. Pour cette raison, il est exclu que l'Allemagne joue un r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant