Schlumberger bat le consensus grâce à des réductions de coûts

le
0
LE BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE SCHLUMBERGER MEILLEUR QUE PRÉVU
LE BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE SCHLUMBERGER MEILLEUR QUE PRÉVU

(Reuters) - Schlumberger a fait état jeudi d'une baisse de près de moitié de son bénéfice trimestriel mais il est un peu meilleur que prévu, une forte réduction des coûts et une amélioration de la rentabilité ayant permis de compenser en partie le marasme de l'activité de forage en Amérique du Nord.

Les cours pétroliers restant déprimés, analystes et experts pensent qu'il faudra attendre 2016 pour que les forages repartent aux Etats-Unis et même au-delà pour assister à une reprise des cours.

Cette opinion avait été exprimée en septembre par le directeur général du premier parapétrolier mondial Paal Kibsgaard et répétée jeudi.

"Alors que nous entrons dans le dernier trimestre de l'année, le marché pétrolier reste grevé par les craintes d'une croissance ralentie de la demande chinoise et par les interrogations sur le calendrier et l'importance de l'offre iranienne à venir", a-t-il dit.

Schlumberger, moins exposé à l'Amérique du Nord que ses concurrents Baker Hughes et Halliburton, a dit que le chiffre d'affaires de la région avait chuté de près de 47% au troisième trimestre clos le 30 septembre.

Le parapétrolier a supprimé 20.000 emplois cette année et réduit ses dépenses pour amortir la chute des cours pétroliers.

Il a dégagé un bénéfice de 989 millions de dollars au troisième trimestre, soit 78 cents par action, contre 1,95 milliard (1,49 milliard) un an auparavant.

Le chiffre d'affaires a chuté de 33% à 8,47 milliards de dollars.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 77 cents et un chiffre d'affaires de 8,55 milliards de dollars.

L'action perdait 0,4% à 75,88 dollars en après-Bourse.

(Amrutha Gayathri, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant