Schengen : Wauquiez explique les exigences françaises

le
0
INTERVIEW - Le ministre des Affaires européennes juge que l'entrée dans l'espace Schengen de la Roumanie et de la Bulgarie «doit être posée sur des bases solides»

Le ministre des Affaires européennes développe les raisons qui ont conduit la France et l'Allemagne à refuser l'entrée à court terme de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace Schengen de «l'Europe sans frontières».

LE FIGARO. - Qu'est-ce qui a motivé cette prise de position franco-allemande?

Laurent WAUQUIEZ. - Il n'y a pas d'ambiguïté: la Bulgarie et la Roumanie ont, à terme, vocation à rentrer dans l'espace Schengen. Elles ont accompli toutes deux des efforts importants. Mais faut-il, pour des raisons politiques, avancer à marche forcée? Une telle décision est lourde de conséquences; elle affecte notre sécurité intérieure. Si la Bulgarie et la Roumanie entrent dans Schengen, leurs frontières deviennent les nôtres. Se posent alors deux problèmes qui nécessitent un vrai débat européen. L'un touche la maîtrise des flux migratoires: 75% de l'immigration illégale en Europe passe par cette partie sud-est de l'UE. L'autre a trait à la criminalité organisée:

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant