Schäuble remet les pendules européennes à l'heure allemande

le
3
L'Italie et la France seraient ravies d'obtenir un délai supplémentaire pour revenir dans les clous du pacte de stabilité.
L'Italie et la France seraient ravies d'obtenir un délai supplémentaire pour revenir dans les clous du pacte de stabilité.

Alors que le débat sur le pacte de stabilité, accusé de tuer la croissance, fait rage entre les pays de l'Union, le ministre allemand des Finances a tenu à remettre les pendules à l'heure. Assouplir le pacte et contracter de nouvelles dettes serait pour les pays européens "la pire erreur que l'on puisse faire", a estimé mardi Wolfgang Schäuble dans un entretien à la radio Inforadio. "Tenez-vous-en aux règles que nous avons décidées ensemble, ni plus ni moins", a plaidé le ministre à l'intention des partenaires de l'Allemagne, France et Italie en tête, qui aimeraient desserrer le corset des règles budgétaires européennes pour pouvoir investir plus et soutenir la croissance.

Même son de cloche dans une tribune publiée par le quotidien de centre gauche Süddeutsche Zeitung ce mardi et signée par le président de la Bundesbank Jens Weidmann : "C'est une douche froide de constater que, dès que la pression sur les marchés se relâche, surgissent du côté des politiques des demandes d'assouplissement des règles", a déclaré le banquier central. "Nous n'avons pas besoin d'un affaiblissement, mais d'un renforcement des règles budgétaires", a-t-il même affirmé.

"C'est possible"

Wolfgang Schäuble joue sur du velours. L'Allemagne vise un budget fédéral à l'équilibre l'an prochain pour la première fois depuis 45 ans. Un exemple qui, selon lui, montre que conjuguer discipline budgétaire et croissance économique "ça marche, (que)...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • spanouc le mardi 24 juin 2014 à 11:33

    Mais bien sûr ! Les US, le Japon, La Chine s'en sortent en dévaluant et en empruntant à gogo mais nous poc c ouillons d'Européens on doit obéir à l'Allemagne qui est bien contente avec son EuroMark fort ! Si on est dans la mouise c'est à cause de l'Allemagne et son obstination à être le bon élève au détriment des autres pays ! On va droit dans le mur avec la politique Allemande qui en plus soustraite chez les crè ves la faim de l'Est et fait la morale à l'Ouest ! Un comble !

  • nicog le mardi 24 juin 2014 à 11:22

    Au lieu d'embaucher des brêles qui font du sur-place depuis des années, on pourrait pas embaucher Schauble comme Ministre des Finances en France, histoire de faire un peu le ménage ?

  • mipolod le mardi 24 juin 2014 à 11:15

    La fête est finie pour nos pitoyables social.os ?