Schäuble-Incertitude quant à savoir si la Grèce veut d'un plan d'aide

le
2

BRUXELLES, 17 février (Reuters) - Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble a déclaré mardi qu'on ne savait pas bien si la Grèce voulait réellement d'un programme d'aide au lendement de l'échec des discussions sur la dette avec l'Eurogroupe. S'exprimant à Bruxelles à l'issue de la réunion Ecofin des ministres des Finances de l'Union européenne, Schäuble a expliqué qu'une prolongation du programme d'aide à la Grèce ne serait pertinente que si cette dernière avait bien l'intention de le mener à terme. "Nous avons besoin d'engagements clairs à ce sujet", a-t-il dit, estimant que si le programme d'aide à la Grèce n'était pas mené à bien convenablement, une situation difficile s'ensuivrait pour la Grèce et l'ensemble de la zone euro. Le ministre a ajouté que les pays de la zone euro faisaient front commun quant à leur position sur le dossier grec et que le gouvernement grec n'avait pas été très heureux jusqu'à présent dans ses tentatives de les rallier. (Tom Koerkemeier, Michelle Martin, Michael Nienaber, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5062559 le mardi 17 fév 2015 à 16:12

    perso j'admire ce schauble et je suis entièrement derrière lui.La Grèce ne cesse faire du chantage depuis 15 ans à la zone euro. La commission et les ministres s’honoreraient de ne rien céder ! Dans le cas contraire les travailleurs honnêtes n'auront plus confiance en l’Europe. La zone euro sera synonyme de gabegie et d'irresponsabilité. Il sera temps de la faire éclater pour espérer repartir sur une base plus saine.

  • mnanni le mardi 17 fév 2015 à 16:10

    moi perso je soutien la Grèce, ne serait ce, que parce ce Schäuble ne m'inspire pas du tout confiance...

Partenaires Taux