Schäuble a demandé aux députés allemands de malmener Draghi-Bild

le
0
    BERLIN, 24 septembre (Reuters) - Le ministre allemand des 
Finances, Wolfgang Schäuble, a de nouveau exprimé ses critiques 
à l'encontre du président de la Banque centrale européenne 
(BCE), Mario Draghi, avant l'audition de ce dernier au Bundestag 
la semaine prochaine, rapporte samedi le quotidien Bild. 
    Schäuble a incité les membres de la commission des Finances 
du Bundestag à poser à mettre Draghi en difficulté sur la 
politique monétaire mercredi prochain, précise l'article, qui 
cite des participants à une réunion qui a eu lieu cette semaine. 
    Mario Draghi doit s'exprimer mercredi devant les commissions 
des Finances et du Budget de la chambre basse du Parlement 
allemand. 
    Au début du mois, le ministre des Finances d'Angela Merkel a 
rejeté les critiques de Mario Draghi visant l'excédent 
commercial allemand, expliquant que la décision de la BCE de ne 
pas modifier sa politique monétaire avait fait baisser l'euro, 
favorisant ainsi les exportations allemandes. 
    Selon l'institut d'études économiques Ifo, l'excédent 
courant allemand pourrait atteindre 278 milliards d'euros cette 
année. Il dépasserait celui de la Chine pour devenir le plus 
important du monde, un déséquilibre pointé du doigt par la BCE 
et d'autres institutions.  
    Les relations entre la banque centrale et le gouvernement 
allemand sont tendues depuis longtemps déjà, Berlin critiquant 
la politique monétaire ultra-accommodante de l'institut 
d'émission en lui reprochant de saper à la fois l'épargne des 
Allemands et les marges des banques.  
    Wolfgang Schäuble a en outre attribué à la BCE une part de 
responsabilité dans la montée du parti populiste 
anti-immigration AfD (Alternative pour l'Allemagne), qui a 
fortement progressé lors des récents scrutins régionaux.  
    La dernière visite de Mario Draghi au Bundestag remonte à 
2012.  
      
 
 (Andrea Shalal; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant