Scènes de joie à Jérusalem comme à Gaza

le
0
RÉACTIONS - L'annonce de la libération du soldat Shalit réjouit les Israéliens tandis que les Palestiniens fêtent le retour d'un millier de leurs prisonniers.

L'annonce d'un accord en vue de la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit, détenu à Gaza par le Hamas depuis juin 2006, constitue une nouvelle «extraordinaire» pour sa famille, s'est réjoui mardi soir son avocat français, car elle «laisse avant tout penser que Gilad est vivant». «Mais il ne suffit pas qu'un accord soit entériné pour qu'il soit respecté. Nous serons pleinement rassurés quand Gilad sera auprès des siens», a ajouté Me Patrick Klugman.

Les parents du soldat enlevé avaient porté plainte en juin dernier pour enlèvement et séquestration auprès du doyen des juges d'instruction du tribunal de grande instance (TGI) de Paris, et obtenu l'ouverture d'une information judiciaire.

«Un succès national palestinien»

En Israël, des dizaines de personnes se sont réunies mardi soir autour de la tente de la famille Shalit, devant la résidence du premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou à Jérusalem, pour exprimer leur joie à l'annonce de l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant