Scania a limité la casse au deuxième trimestre

le
0
DEUXIÈME TRIMESTRE MOINS MAUVAIS QU'ATTENDU POUR SCANIA
DEUXIÈME TRIMESTRE MOINS MAUVAIS QU'ATTENDU POUR SCANIA

par Niklas Pollard et Helena Soderpalm

STOCKHOLM (Reuters) - Le constructeur suédois de poids lourds Scania a subi une baisse de ses commandes au deuxième trimestre, mais moins importante que prévu, défiant en cela la morosité ambiante sur le marché européen.

Cyclique, le marché des véhicules commerciaux est heurté de plein fouet par la perte de vitesse des économies occidentales.

Les chiffres de l'Association européenne des constructeurs automobiles (Acea) ont montré un plongeon de 17,8% des ventes de véhicules neufs au mois de mai, une chute sans précédent depuis 2009.

Scania, contrôlé par Volkswagen, a annoncé une contraction de 14% de ses commandes au deuxième trimestre, alors que les analystes s'attendaient à une baisse de 21% et que le groupe, qui commercialise la moitié de ses poids lourds en Europe avait enregistré un recul de 19% au cours des trois premiers mois de l'année.

Son bénéfice d'exploitation a chuté à 1,93 milliard de couronnes (227 millions d'euros), contre 3,31 milliards un an auparavant. Le consensus Reuters prévoyait 2,35 milliards de couronnes.

Ces annonces ont cependant été saluées par les investisseurs. A 11h20, le titre prenait 5,88% à 122,40 couronnes.

Niklas Pollard et Helena Soderpalm; Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant