Scandale financier en Turquie : un troisième ministre démissionne

le
0
Le ministre de l'Environnement a appelé le chef du gouvernement turc, éclaboussé par une grave affaire de corruption, à faire de même. Recep Tayyip Erdogan dénonce un «complot aux ramifications internationales».

Démissions en cascade en Turquie. Le ministre de l'Environnement, Erdogan Bayraktar, a annoncé mercredi sa démission et lancé un appel au premier ministre islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, ébranlé par un scandale financier, à faire de même. M. Bayraktar a affirmé n'avoir «rien à se reprocher» dans l'enquête menée autour de projets de construction cités dans un vaste scandale financier et avoir agi «en toute connaissance du premier ministre». «De ce fait, je crois que le premier ministre devrait aussi démissionner», a-t-il conclu.

S'exprimant mercredi devant les cadres de son parti, Recep Tayyip Erdogan a refusé de réagir au départ de ses trois proches. «Il y a une dimension internationale à toute cette conspiration. C'est une affaire prés...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant