Scandale dieselgate : VOLKSWAGEN devra verser près de 15 milliards de dollars aux Etats-Unis

le
0

(AOF) - Dans le cadre d'un accord avec la justice américaine et l'Etat de Californie sur le scandale du dieselgate, Volkswagen devra verser 14,7 milliards de dollars. 10,03 milliards constitueront les dédommagement aux particuliers tandis que près de 5 milliards seront utilisés pour compenser les dépassements d'émissions polluantes. Le groupe automobile allemand a également annoncé avoir conclu un accord avec les autorités de Colombia et Porto Rico d'une valeur de 603 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites des consommateurs.

Ce montant "entre dans le champ de nos provisions et des autres engagements financiers que nous avons déjà annoncés et nous sommes en mesure de gérer les conséquences", a indiqué le directeur financier de Volkswagen.

Sur l'année 2015, Volkswagen a accusé une perte de 1,58 milliard d'euros comparé à un bénéfice de 10,8 milliards un an plus tôt. Cette nette dégradation des comptes du premier constructeur automobile mondial s'explique par la perte opérationnelle de plus de 4 milliards d'euros (contre un bénéfice opérationnel de 12,7 milliards en 2014).

Volkswagen a notamment comptabilité 16,2 milliards d'euros de charges exceptionnelles liées au scandale de la triche aux émissions polluantes.

Pour rappel, le scandale du "dieselgate" a éclaté le 18 septembre dernier. A cette date, l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) a accusé Volkswagen de munir ces véhicules vendus aux Etats-Unis d'un logiciel destiné à limiter les émissions de dioxyde d'azote lors des tests d'homologation. Ces révélations ont entrainé la démission du président du directoire de Volkswagen et la réorganisation du groupe.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant