Scandale des écoutes : Brooks arrêtée à Londres

le
0
L'ex-rédactrice en chef de News of the World , le tabloïd au c?ur de l'affaire, avait démissionné vendredi. Elle est soupçonnée de «participation à l'interception de communications» et de «corruption».

Plongé dans le scandale des écoutes au sein du tabloïd News of the World, l'empire de Rupert Murdoch s'effrite progressivement. Dernier épisode en date de cette descente aux enfers pour le magnat des médias, patron du groupe de presse News Corp : l'arrestation de Rebekah Brooks, l'ex-directrice de News International, la division britannique du groupe . Elle avait démissionné vendredi à la suite des derniers rebondissements du scandale, et a été interpellée dimanche vers 13 heures après s'être présentée au commissariat par la police de Londres pour «participation à l'interception de communications» et «corruption».

Ironie du sort, c'est la chaîne Sky News, qui fait partie de l'empire du magnat des médias, qui a annoncé l'information. Auparavant, Scotland Yard avait fait état de l'interpellation d'une femme de 43 ans, sans préciser son identité : la police britannique n'identifie pas les suspects jusqu'à ce qu'ils soient formellement accusés. Mais l'avocat de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant