Scandale de la viande : un trader raconte

le
0
ENQUÊTE Franck, 45 ans, détaille comment il revend en Chine et en Russie la viande qu'il achète en Bretagne.

0,35  euro le kilo pour des pattes de poulet dont les consommateurs chinois sont très friands. 1,20 euro le kilo pour des pieds de porc. 0,80 centimes pour du gras de porc, extrêmement consommé en Russie. Et enfin le must, un produit de luxe, l'un des mets préférés des chinois qu'ils consomment grillées et découpées en fines lamelles, les oreilles de cochon à 2,50 euros le kilo.

Salarié d'une petite entreprise française, Franck, 45 ans achète et revend ces morceaux de viande: il est un «trader» de viande, métier que les consommateurs ont découvert il y a quelques jours avec ce que les Anglais ont appelé le «Horsegate» ou l'histoire des lasagnes de bœuf à la viande de cheval. Mercredi, le président de la République, François Hollande a souligné qu'il s'agissait «d'une affaire grave par rapport à la confiance inspirée aux consomma...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant