Scandale de la Fifa : l'heure du verdict pour Platini

le
0
Scandale de la Fifa : l'heure du verdict pour Platini
Scandale de la Fifa : l'heure du verdict pour Platini

Brandir le carton rouge ou laisser l'action se poursuivre. L'arbitre a tranché et il fera connaître sa décision à Michel Platini ce lundi matin à 10 heures. Pour le président de l'UEFA, voici enfin venu l'épisode clé d'un feuilleton qui dure depuis près de trois mois. La chambre de jugement de la commission d'éthique de la Fifa va annoncer si, pour elle, le triple Ballon d'or a touché un virement d'1,83 M€ en 2011 en échange de sa non-candidature à la présidence de la Fifa. Pour l'accusation, Sepp Blatter, alors proche de Platini, s'était ainsi assuré une réélection aisée. Convaincue de la culpabilité du Français, Vanessa Allard, l'enquêtrice trinidadienne de la commission d'enquête, a requis contre lui, mais aussi contre Blatter (également fixé aujourd'hui), une radiation à vie des instances du football.

Platini a toujours reconnu avoir touché de l'argent de la Fifa en 2011. Mais pour lui, cette somme correspond à des arriérés de salaires pour des travaux effectués entre 1999 et 2002. Il est néanmoins compliqué pour le grand public d'entendre que le Français a attendu plus de neuf ans pour réclamer son dû... Unanimement décrit par ses amis comme un homme peu intéressé par l'argent et léger dans la gestion de son portefeuille, Platini, et avec lui ses défenseurs, répète en boucle que l'acte d'accusation n'est construit que sur des suppositions non étayées.

Il s'estime « déjà jugé et condamné »

Le principal atout de la défense est un document d'archive de l'UEFA, rédigé en 1998 par l'Allemand Gerhard Aigner, alors secrétaire général de l'instance, et évoquant l'accord entre Blatter et Platini afin que ce dernier travaille pour la Fifa. Mais l'ancien sélectionneur des Bleus a l'impression que la commission d'éthique est partiale. Il a boycotté son audience la semaine passée, arguant, par écrit, qu'il n'avait « plus confiance dans les instances disciplinaires de la Fifa » et qu'il se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant