Scandale de Drouot : nouvelles mises en examen

le
0
L'enquête se poursuit sur cette affaire de détournement d'?uvres d'art révélée en 2009.

L'affaire de détournement d'œuvres d'art à Drouot ayant éclaté en 2009 continue à inquiéter le marché de l'art parisien. Dans ce dossier ouvert pour «association de malfaiteurs en vue de commettre des vols ou des recels de vols en bande organisée», quatre nouvelles mises en examen ont été prononcées mercredi et jeudi dernier par les deux magistrats parisiens en charge de l'enquête, Jean-Louis Périès et Alain Philibeaux.

Gérant de Massol, une société de vente parisienne, Philippe Lartigue, un nom connu sur la place de Paris, fait partie de ces mises en examen. L'un de ses avocats, Me Canu-Bernard, a refusé de s'exprimer dans l'urgence. Avant de créer sa propre entreprise, Philippe Lartigue travaillait au sein de la célèbre étude Cornette de Saint-Cyr comme premier clerc. Porté par sa réputation de bon commercial, il a ensuite monté sa propre affaire pour organiser des ventes à Drouot, recourant pour chacune d'elles aux services de commissaires-priseurs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant