Scandale à la FIFA - Platini : "Trop, c'est trop !"

le
0
FIFA president Joseph Blatter (L) talks to UEFA president Michel Platini during the 64th FIFA congress on June 11, 2014 in Sao Paulo, on the eve of the opening match of the 2014 FIFA World Cup in Brazil. AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI
FIFA president Joseph Blatter (L) talks to UEFA president Michel Platini during the 64th FIFA congress on June 11, 2014 in Sao Paulo, on the eve of the opening match of the 2014 FIFA World Cup in Brazil. AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI

Alors que la guerre entre Sepp Blatter et Michel Platini fait rage depuis de longues années, ce dernier n?a pas manqué l?occasion de critiquer ouvertement son adversaire, suite aux révélations des cas de corruption présumés au sein de la Fifa (Federation internationale de football association).

L?actuel président de l?UEFA (Union of European Football Associations) s?est en effet exprimé jeudi 28 mai 2015 à Zurich et s?est dit « dépité, écoeuré, dégoûté » par cette affaire qui frappe une nouvelle fois le monde du ballon rond. L?ancien numéro 10 de l?équipe de France a même évoqué la possibilité que l?UEFA se retire de l?organisme internationale, si Sepp Blatter venait à être réélu à la tête de l?association, lors du vote qui se tiendra ce vendredi 29 mai, à l?occasion du 65e congrès de la Fifa.

"Enough is enough !"

La veille, Michel Platini s?était entretenu avec son homologue suisse. « Je lui ai demandé de démissionner, de partir de la Fifa », a raconté le Français en conférence de presse. « Je lui ai dit qu?il devait avoir l?honnêteté de voir que ça n?allait pas bien et que ça aurait été bien pour son image et la situation qu?il nous quitte. »

LIRE aussi notre article "Platini-Blatter : la guerre est déclarée"

De son côté, Joseph Blatter s?est défendu : « Je sais...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant