SBF 120 : le banc d'essai des relations actionnaires

le
0
Le Revenu Hebdo no 1366. (© Le Revenu)
Le Revenu Hebdo no 1366. (© Le Revenu)

C’est la sixième édition de notre banc d’essai des services aux actionnaires proposés par la centaine de sociétés qui composent l’indice SBF 120. L’objectif de notre enquête n’a pas changé : promouvoir une meilleure compréhension et une plus grande proximité entre les grandes entreprises et les actionnaires individuels.

Leur présence à long terme au capital des entreprises apporte de la stabilité au cours de Bourse. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de retrouver parmi les titres de l’indice les plus stables sur trois ans des sociétés comme Gecina, Air Liquide, Vivendi, L’Oréal, Vinci, Engie, Total et Sanofi, qui font tout ce qu’il faut pour informer leurs actionnaires individuels.

Fidéliser l'actionnariat

En revanche, on trouve parmi les actions les plus volatiles du SBF 120 sur trois ans des entrepri­ses comme CGG, Ape­ram, Nu­mericable-SFR, Arcelor­mittal, Ubisoft et STMicroelec­tronics, toutes très mal classées dans notre palmarès des meilleurs services aux actionnaires. De là à lier l’inconstance boursière à la qualité de l’information financière adressée à tous les actionnaires, il n’y a qu’un pas que nous franchissons volontiers.

Une forte présence des actionnaires individuels au capital d’une entreprise cotée apporte de la stabilité et permet de fidéliser l’actionnariat. Certaines sociétés l’ont bien compris à l’instar d’Air Liquide, qui sert

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant