Savez-vous préserver votre vie privée sur internet ?

le
0

Espace de liberté absolue, internet peut aussi vampiriser celui qui s'y égare. Photos, mails, localisation, évènements, nous laissons sur la toile quantité d'informations personnelles, avec parfois des conséquences fâcheuses. Il existe pourtant quelques astuces pour préserver (un peu) sa vie privée, sans renoncer à internet.

Savez-vous préserver votre vie privée sur internet ? / iStock.com - piranka
Savez-vous préserver votre vie privée sur internet ? / iStock.com - piranka

Limiter ses traces numériques

Tout d'abord, il est recommandé de choisir un navigateur qui n'appartient pas à une entreprise privée et qui n'a donc pas pour but d'utiliser vos données personnelles. Le navigateur libre et open-source le plus connu est Firefox. Mais vous pouvez aussi vous tourner vers Midori, Tor, Vivaldi ou même Chromium qui est une version libre du Chrome de Google. Veillez ensuite à bien paramétrer votre navigateur. Bloquez autant que possible les "cookies", les publicités, ou encore les boutons de partage de réseaux sociaux. Pour vous y aider, n'hésitez pas à installer des logiciels de blocage, comme AdBlock, et des anti-traceurs comme Ghostery ou Disconnect.me.
Le choix du moteur de recherche est également primordial. Sur Google, toutes vos requêtes seront sauvegardées et traitées afin de vous cibler au mieux. C'est pourquoi il est recommandé de préférer un moteur de recherche qui ne conserve pas vos données, ni votre adresse IP. C'est le cas de Qwant, un moteur de recherche européen spécialement développé pour protéger la vie privée de ses utilisateurs. Une alternative intéressante est aussi le méta-moteur de recherche (DuckDuckGo, StartPage...) qui transmet votre requête à un autre moteur de recherche et "dilue" ainsi votre trace numérique.
Pensez par ailleurs à purement et simplement effacer ces traces en sauvegardant régulièrement vos fichiers sur des supports non connectés (disque dur, CD...).

Se méfier des réseaux sociaux et de son smartphone

Les endroits où nous avons tendance à laisser très facilement des données personnelles sont les réseaux sociaux. Facebook, Instagram, Snapchat regorgent de photos, de commentaires, de localisations et d'informations plus ou moins intimes. Pour éviter que vos données soient livrées en pâture sur le net, veillez à bien paramétrer la confidentialité de votre compte. Vous ne pourrez pas tout protéger mais cela vous permettra de limiter les dégâts.
Si vous ne souhaitez vraiment pas que vos données personnelles soient exploitées, mais que vous voulez rester "connecté", rejoignez la Framasphère. Cette communauté, affiliée au réseau international Diaspora, propose des dizaines de services (réseau, discussion, actu, stockage...) équivalents à ceux proposés par Google ou Facebook, basés sur des logiciels libres et respectueux de la vie privée.
Nos smartphones aussi peuvent gravement porter atteinte à la vie privée. Les applications que nous installons sont toujours plus gourmandes en informations nous concernant. Liste de contacts, fichiers, photos, caméra, nous leur donnons accès à bien plus de données que ce dont elles ont besoin pour fonctionner. Le plus sensible reste la géolocalisation qui permet à ces applications, et aux partenaires avec lesquelles elles collaborent, de savoir où vous êtes et donc ce que vous faites en permanence. Pensez donc à désactiver cette fonctionnalité le plus souvent possible.
Attention également aux objets connectés qui s'installent de plus en plus dans nos foyers. Jouets, frigos, enceintes... recueillent quantité d'informations qu'il convient de contrôler un minimum. Plongez-vous dans les CGU (conditions générales d'utilisation) et la politique de confidentialité. Veillez aussi à changer le mot de passe installé par défaut (123456 ou 0000) qui est ridiculement facile à pirater.

Trucs et astuces

D'une manière générale, il convient d'être très pointilleux sur les mots de passe que vous utilisez. La CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) recommande de choisir un mot de passe "robuste" composé d'au moins 12 caractères de types différents (caractères spéciaux, chiffres, minuscules et majuscules).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant