#SauvezPikachu : l'offensive des anti-IVG sur le Web

le , mis à jour le
0
La nouvelle campagne des anti-IVG surfe sur le phénomène Pokémon Go ! 
La nouvelle campagne des anti-IVG surfe sur le phénomène Pokémon Go ! 

La campagne est l'?uvre du groupe Les Survivants. Pourquoi survivants ? Parce qu'ils estiment avoir eu « une chance sur cinq » de ne pas naître depuis la légalisation de l'avortement en 1974. Nés après cette date, ces jeunes ont embarqué Pikachu dans leur campagne anti-IVG.

« Et si Pikachu n'était jamais né ? »

Ce sont eux qui se cachent derrière la question innocente que l'on retrouve taguée sur les trottoirs parisiens. Ces pochoirs mènent en réalité vers un site conçu pour smartphone. Sur Sauvezpikachu.com, on peut suivre l'histoire du petit personnage emblématique de Pokémon. Le site met en exergue les péripéties amoureuses entre deux Pikachu, quand soudain le Pikachu féminin attend un bébé « Pichu ». C'est là que nos « survivors » entrent en scène, le « joueur » se retrouve face à la question suivante « Souhaites-tu interrompre l'éclosion de ton ?uf ? » En fonction de la réponse, un argumentaire bien rodé apparaît sur l'écran : « Dans la vraie vie, un enfant sur cinq se voit privé du droit de vivre [...] Si on prenait le temps d'accompagner les jeunes parents [...], beaucoup d'entre eux choisiraient de garder leur enfant. »

« Propagande anti-IVG »

Propagée sur Twitter par le mot-clé #SauvezPikachu, la campagne a fait le buzz, ce qui a ému la ministre de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant