Sauvetage d'Alstom : l'Etat impuissant ?

le
3

Après l'annonce par Alstom de la fermeture de son site de Belfort, l'Etat, qui possède 20% des droits de vote, a t-il les moyens de sauver les 400 emplois menacés ? Peut-il vraiment remettre en cause la décision du PDG d'Alstom ? L'analyse de Marc Landré, chef du service Economie au Figaro. Ecorama du 13 septembre 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le mardi 13 sept 2016 à 23:24

    Il y a beaucoup d'argent pour le monde musulman de France .Mais pas pour sauver l'outil de travail des croisés..

  • bsdm le mardi 13 sept 2016 à 22:20

    Hollande et Valls sont des politiques professionnels : ils ne savent pas ce qu'est une entreprise privée où ils n'ont jamais travaillé !!

  • ericlyon le mardi 13 sept 2016 à 14:58

    Encore une fois ALSTOM n'a pas besoin d'être sauvé ne mélangez pas tout !