Sauver la PAC, la priorité de François Hollande

le
0
Le chef de l'État français, François Hollande, veut limiter la casse pour les crédits de la politique agricole commune (PAC), dont la France est la première consommatrice.

Défendre la PAC à tout prix, telle est la priorité du président François Hollande. Comment pourrait-il en être autrement dans un pays où l'agriculture et ses débouchés représentent plus de 3 millions d'emplois et 11,4 milliards d'euros d'excédents commerciaux. Un secteur hautement stratégique donc pour la croissance de l'Hexagone. Mais une approche que ne partagent pas forcément tous les États membres de l'UE. Aussi pour arracher le ralliement de ses partenaires les plus récalcitrants - Allemagne et Grande-Bretagne - François Hollande va-t-il devoir concéder une baisse du premier budget européen. L'enveloppe précédente s'élevait à 421 milliards d'euros entre 2007 et 2013. On s'acheminerait vers un consensus autour de 386 milliards d'euros pour la période 2014-2020, soit une baisse de 8 % par...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant