« Sauver la mémoire des glaciers »

le
0
« Sauver la mémoire des glaciers »
« Sauver la mémoire des glaciers »

Une douzaine de glaciologues français, russes, américains et italiens, équipés d'un carottier, un outil destiné à forer la glace, collectent depuis le 15 août des échantillons sur le sommet du col du Dôme (4 300 m d'altitude) dans le massif du Mont-Blanc. Ils s'exprimeront aujourd'hui lors d'une conférence de presse. En avant-première, l'instigateur du projet, Jérôme Chappellaz, directeur de recherches au CNRS à Grenoble, explique l'objectif de la mission.

 

Pourquoi prélever des échantillons de glacier ?

JÉRÔME CHAPPELLAZ. Avec le réchauffement climatique, les glaciers de montagne ne cessent de reculer. D'où l'idée de créer une banque mondiale d'échantillons pour sauver la mémoire des glaciers et éviter que ce patrimoine naturel disparaisse à jamais. Nous avons une responsabilité vis-à-vis des générations futures. Nous devons leur léguer une matière première suffisante pour qu'elles puissent continuer à faire progresser l'état des connaissances.

 

Comment procédez-vous ?

L'idée est de prélever sur plusieurs sites trois carottes de glace. Des échantillons de 10 cm de diamètre forés dans le glacier et remontés par tronçons d'un mètre de long. L'un d'eux fera l'objet d'analyses ; les deux autres seront entreposés en chambre froide à Grenoble en attendant d'être transportés à l'horizon 2020 sur la base franco-italienne Concordia en Antarctique. Là-bas, ils seront conservés dans une cave à 10 m de profondeur, où la température est stable à - 50 °C.

 

Pourquoi commencer par le col du Dôme ?

Pour des questions de budget, nous avons ciblé des sites qui ont une représentativité régionale. Le col du Dôme est idéal pour mesurer la pollution de l'atmosphère et l'évolution du climat à l'échelle européenne. A l'été 2015, nous y avons relevé des températures positives pendant plusieurs jours. C'est symptomatique de ce que traversent les glaciers alpins depuis 1850. On ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant